Le Client space de MWE

À peine plus de dix ans après l’ouverture de son bureau parisien, le cabinet McDermott Will & Emery France — plus de 1 000 avocats d’affaires dans le monde dont une grosse centaine en Europe — révolutionne son concept de réception avec un « client space » pensé par CHAMBERS architects dans le très spectaculaire Hôtel de Livry, rue de l’Université (Paris 7e).

Le bâtiment construit en 1640 et loué en 1721 au marquis de Livry, 1er maître d’hôtel du roi, est classé Monument historique. En connexion immédiate avec le siège de MWE, l’ensemble des espaces d’accueil et de réunion ont été regroupés dans l’hôtel particulier ouvert sur cour et jardin. Le défi relevé par l’agence était de souligner la magnificence du cadre historique tout en créant un environnement de rencontre et d’échange contemporain, confortable et technologiquement performant.

L’ampleur des volumes intérieurs a permis d’intégrer très naturellement l’accueil, le lounge et les sept salles de réunion. Les boiseries, parquets, imposte de porte peinte de scènes de vie domestique ont, eux, été restaurés avec délicatesse.

Dans le même temps, les contraintes d’aménagement dues au caractère patrimonial des lieux se sont multipliées, malgré un dialogue très confiant avec l’Architecte des Bâtiments de France. Ainsi, l’implantation de sources lumineuses ailleurs qu’en remplacement de lustres préexistants, de peu d’intérêt, était proscrite. Le réseau de ventilation mécanique a lui été intégré dans les planchers et les meubles audiovisuels.

CHAMBERS architects a donc opté pour une intervention aussi minimaliste qu’assumée. D’abord, par un choix resseré de mobilier, luminaires et tapis. Ensuite, et surtout, par l’introduction de quelques « objets architecturaux » tutoyant la volumétrie et le décor d’origine sans les affecter : une banque d’accueil luminescente aux formes douces, un mur audiovisuel en avant des cloisons anciennes, un bloc sanitaire qui impose l’évidence du 21e siècle dans ces murs du 17e. Le marquis aurait adoré. Les premiers occupants ont adoré.

Photo Alain Potignon, figuration pour les besoins du reportage : agence Chambers !